10857821 397302933757830 1976027081850639839 n 1

 

Je milite au PTB depuis 2010. J'étais responsable du groupe de base PTB à Ciney. Je faisais également partie de la direction de campagne. Je m'exprime au passé car j'ai pris la décision de quitter le PTB.

Pourquoi ce choix me direz-vous alors que la tête de liste pour le Parlement wallon m'avait été confiée dans l'arrondissement de Dinant-Philippeville ?

 

 

 

Principalement, parce que les valeurs défendues en public comme par exemple, le respect des « petites gens », n'est pas prônée en interne.

Seule l'élite a le droit de s'exprimer et de participer aux décisions à prendre. La démocratie n'existe pas au sein du PTB. Les militants doivent tout donner et suivre comme des moutons. Je ne peux plus cautionner ce modèle de fonctionnement. Je ne veux pas de ce projet de société.

Pourtant, je reste profondément ancré à gauche et ne pourrais au grand jamais soutenir le PS en raison de sa trahison des plus démunis, je pense, notamment aux 55.000 chômeurs qui seront exclus au 1er janvier 2015.

Je suivais de loin l'émergence du Mouvement de Gauche. Leur force militante m'a séduit. En effet, rassembler 5000 signatures pour pouvoir déposer une liste à l'Europe est chose aisé lorsque l'on à 7000 militants. Par contre, lorsque l'on a juste un peu plus d'un an, il faut en vouloir, et c'est ça qui me plait. Aussi, j'ai appris que leur programme avait été élaboré par la base ce qui me satisfait sur le plan démocratique. Ils sont proches de Mélanchon en voulant participer à un véritable Front de Gauche comme en France alors que le PTB-GO n'est que de la poudre aux yeux.

Comme d'autres avant moi, j'ai pris la décision de mettre mon énergie au service du Mouvement de Gauche. Je ne suis pas le premier à quitter le PTB ni le dernier pour ces mêmes raisons. D'autres témoignages sont venus confirmer mon vécu.

Contrairement ce qu'il est dit au PTB Namur, je n'ai pas d'abord désiré de ne plus être candidat et puis démissionné. J'ai démissionné tout simplement.

Dans un premier temps la direction de campagne avait décidé de me placer comme tête de liste sans demander l'avis des membres du groupe de Ciney.

J'ai démissionné de la direction de campagne pour un problème interne, et c'est la direction de campagne de la province elle-même, qui a décidé de me placer second (voir ci-dessous). Elle en à avertie le groupe de Ciney que j'étais second afin de mettre une femme comme tête de liste. Bien avant la conférence de presse du 28 mars 2014

Il ne s'agit ici nullement d'égo. J'ai été puni suite à mon retrait de la direction de campagne, les tracts me présentant comme tête de liste étaient déjà publiés. C'est bien d'une sanction qu'il s'agit.

 

 

1000100602030000181126481054395969977603059o

 

3AD717A0

 

 Je vous conseil de regarder les reportages ci-dessous.

Reportage de CanalC: Le PTB entre en campagne à voir ici

Reportage Matélé: Le PTB-Go pour Dinant-Philippeville à voir ici

Repotage Matélé: Joël Dachelet quitte le PTB pour le MG à voir ici

Le soir du 16/04/2013: Rififi au PTB Dinantais à voir ici