fotolia 59769512 m

 

Il serait temps, de remettre un coup de projecteur sur les conditions de travail et l'absence de reconnaissance de nos artistes en Belgique francophone !

 

 

 

 

Il suffit d'ailleurs de tendre un peu l'oreille pour comprendre ce que l'artiste représente chez nous: un inutile, un poids à porter pour la société, un profiteur !

Par rapport à ce qui se passe chez nos voisins français, on s'intéresse très peu aux artistes issus de notre communauté !

Les artistes ont choisi de leur plein gré leur orientation, en toute connaissance de cause, pour suivre un rêve, une passion, un besoin. Ce qui n'est pas nécessairement le cas des milliers d'hommes et de femmes qui se rendent à l'usine tous les jours à quatre heures du matin. Mais malgré tout, cela ne leur enlève pas le droit de se plaindre et de vouloir travailler dans des conditions décentes. Ça ne leur ôte surtout pas le droit d'être inquiets, comme nous tous, face à l'avenir !

J'ai l'impression aujourd'hui d'être mis dans une position de mendiant !

Chanter, je chanterai toujours. La passion est là ! Mais à un moment, il faut arrêter de croire qu'on ne mange pas et que l'on n'a pas besoin de se loger..."

Le malaise est palpable. Et à juste titre. Car les artistes sont une cible facile !

En effet, de par la nature de leur travail, les artistes ne peuvent jamais prétendre à un contrat à durée indéterminée. Vaquant de petit contrat en petit contrat, ils sont constamment confrontés aux difficultés.

Ce qu'il ne faut pas oublier, c'est que l'immense majorité des artistes ne cherche pas à profiter de ce système, mais bien à travailler ! Nous travaillions très souvent comme des dingues avec des horaires de fou !

Un fonctionnaire de l'Onem m'a même dit: "Et si vous vous trouviez au moins un vrai travail ?

Une réflexion loin d'être anodine. Un vrai travail ? Selon certains fonctionnaires de l'Onem, les artistes ne seraient donc pas de vrais travailleurs ! C'est à la fois nier un métier fait par passion et non imposer pour boucher le trou budgétaire !

Sans oublier, qu'il est très difficile de financer ses projets chez nous. Cela coûte énormément d'argent, aucune aide ne nous est apportée, pour nous aider à développer nos projets !!!

Mais il est bien là, le cœur du problème, dans l'absence presque totale de reconnaissance. Dans le fait que le seul contact que nous ayons avec le monde artistique, soit le strass et les paillettes de quelques heureux nantis !

La réalité pour les quelques milliers d'autres est pourtant bien différente. Peut-être serait-ce utile de se poser une bonne question: qui sont les artistes pour nous ? Des êtres humains d'utilité publique !

Dans ce cas contraire, n'allons plus au cinéma, n'écoutons plus de musique, fermons les yeux devant la moindre photo. Ne regardons plus rien. Que les choses moches. Et alors, au moins, ce jour-là, ils commenceront peut-être à nous manquer !

La culture n’est pas qu’une programmation de spectacles, films, concerts…. C’est aussi une ouverture aux autres, à la société, au monde, développant ainsi des liens sociaux, un épanouissement personnel, une acceptation de la différence…

Je ne peux que constater la marchandisation toujours croissante des artistes et des objets culturels: des groupes multinationaux contrôlent la majorité de la création et des spectacles, faisant de la culture un simple bien de consommation, standardisé et normalisé, et conduisant par là même à l’asservissement des imaginaires et à l’arasement culturel.

Afin de préserver notre patrimoine culturel, la puissance publique devrait soutenir une création artistique diversifiée qui serait portée par l'ensemble d'une société dans laquelle les citoyens seraient largement sensibilisés à l'art et à la culture.

Or, l'on en est loin: il n’y a en effet aucune cohérence, aucune vision, aucune ambition dans la politique culturelle actuelle du gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles !

Ainsi, les plus gros budgets sont-ils toujours accordés aux artistes les plus connus, écrasant de ce fait toutes nouvelles créations !

La culture n'est pas une marchandise !!!